Quel futur pour l’aéronautique post crise Covid-19 ?

Home
A quoi ressemblera l'industrie aéronautique à l'avenir ? Le ciel est étrangement silencieux, les vols sont restreints, l'industrie aéronautique connaît son pire déclin mondial suite à la pandémie COVID-19. Alors que l'industrie revient à une "nouvelle normalité", les pressions se poursuivent pour optimiser les coûts et rendre les activités aéronautiques plus écologiques. Comment maxon relève le défi ? Quel futur envisager pour l'aéronautique après cette crise du Covid-19 ?

Tags


Author

Expert maxon France

Réduire les coûts

Le poids

L'industrie aéronautique utilise des actionneurs hydrauliques depuis de nombreuses années en raison de leur forte densité de puissance, malgré le poids supplémentaire lié aux système hydrauliques complets (actionneurs, pompes, vannes et conduits) et du fluide hydraulique lui-même. Aujourd'hui encore, les moteurs électriques ne peuvent pas rivaliser avec ces actionneurs hydrauliques pour ce qui est de la densité de puissance. Cependant, cet écart se resserre à mesure que des grades plus puissants d'aimants sont mis au point. La tendance vers des avions plus électriques va se développer et nous commençons à voir des actionneurs hydrauliques remplacés par des actionneurs électromécaniques. Les avantages sont non seulement de réduire le poids de l'avion, de fiabiliser les systèmes mais aussi de diminuer les coûts de maintenance.

Les motorisations maxon ont toujours été conçues sur la base d’une forte densité de puissance, cela signifie que ces moteurs donnent beaucoup de puissance dans un design compact. Par exemple, un moteur maxon à courant continu sans balais (dit brushless) de 120 W peut fournir cette puissance dans un boîtier de seulement Ø19 mm par 58 mm de long et pesant 108 g. A puissance équivalente, les autres moteurs proposés sur le marché peuvent mesurer jusqu'à Ø57mm par 80mm de long et peser 1kg. Le gain d'espace et de poids pourrait donc s’avérer conséquent, notamment pour des actionneurs de siège, qui sont très nombreux dans une cabine (généralement 2 par siège). Cela permettrait non seulement de réduire le poids du moteur, mais aussi d'optimiser le design des supports sur lesquels le moteur est monté (matière, forme, dimensions...).

Si, pour chaque siège de la classe affaire, vous réduisez la masse de 10% (sur la base d'une masse moyenne de 135 kg x 42 sièges), vous économisez près de 570 kg par avion et donc une quantité considérable de CO2. Si un avion consomme en moyenne 0.2 kg de carburant par kg transporté sur 1 000 km, cela équivaut à 114 kg de carburant économisé pour 1000 km. De nombreux avions parcourent plus de 30.000 km par semaine... Les chiffres sont stupéfiants.

La conception

Il existe deux écoles de pensée dans l'industrie aéronautique, l'une consistant à concevoir une solution en fonction d'une spécification et l'autre à utiliser des solutions standard (COTS). Les deux présentent des avantages et des inconvénients.

Si vous commencez avec une feuille de papier vierge, vous pouvez vous assurer que la solution finale répondra entièrement au cahier des charges et qu'il y aura de la flexibilité dans la conception pour tenir dans un espace défini. Toutefois, cela s'accompagne des coûts associés à la conception et au développement, au prototypage et aux essais de qualification du produit. Ensuite, il y a les coûts d'industrialisation et de fabrication nécessaires à la production des équipements (outillages, banc de tests...) pour des volumes de production souvent limités et où il est donc difficile d'optimiser réellement le processus de fabrication.

Si vous commencez avec une offre standard d'un équipement déjà prêt à l'emploi qui est proche de la spécification et qui, moyennant quelques ajustements simples de la conception, pourrait y répondre, vous réduirez considérablement vos coûts non récurrents. maxon fournit rapidement des prototypes, ce qui permet au programme de test de commencer plus tôt et de réduire encore les coûts. Votre produit est ensuite fabriqué dans un environnement de production optimisé en termes de volume, de nombreux composants individuels seront fabriqués en grand volume, offrant ainsi un produit à moindre coût.

Durabilité

Les produits maxon ont fait leurs preuves dans les applications aérospatiales où ils ont été soumis à de fortes vibrations et à des chocs, à de grandes variations de température et même au vide de l'espace. Beaucoup d'entre eux ont été très peu modifiés par rapport au produit de base du catalogue. Par exemple, certains voient seulement un changement de lubrification pour répondre aux plages de températures étendues. Ces produits sont conçus pour durer de nombreuses années avec peu ou pas d'entretien.

Nous appliquons les mêmes processus d'assurance qualité que les entreprises aéronautiques et sommes certifiés EN 9100.

Ainsi, alors que l'industrie aéronautique se dirige vers des avions plus électriques et cherche à en réduire le poids et, par conséquent, la consommation de carburant pour être plus économique et écologique, il y aura une multitude d'applications dans lesquelles les moteurs maxon pourront être utilisés. Nous sommes prêts !

 

En savoir plus ? 

Découvrez notre Brochure aéronautique.

Téléchargeable ici.