Des murs verts contre le changement climatique

Home
Le changement climatique, la pollution par les poussières fines et l'écologisation des espaces de vie urbains sont des sujets essentiels pour l'avenir de notre société. Dans le monde entier, les urbanistes recherchent des solutions pour une architecture et une infrastructure vertes. Pour relever les défis écologiques, l'association de logement de Gartenheim a fait des recherches pendant huit ans pour développer un système de verdissement vertical avancé - piloté par maxon.

Tags


Author

Editor maxon HQ

L'architecture verte et les jardins verticaux, une tendance d'avenir

Jardinage urbain, jardins communautaires et architecture des villes vertes : les espaces urbains verts constituant une ressource pour l'humanité et l'environnement sont en vogue. Et ce n'est pas sans raison : après tout, les villes sont considérées comme un espace de vie hospitalier de l'avenir qui attire de plus en plus de personnes. Dans le même temps, les gens aspirent de plus en plus à la nature et au niveau de vie élevé qu'elle semble promettre. Cette évolution place les villes du monde entier devant le défi de s'améliorer de l'intérieur et de trouver des solutions pour faire face à la pollution atmosphérique croissante et au changement climatique.

Dans le monde entier, des urbanistes et des architectes de renom élaborent des concepts pour rendre les villes plus vertes. Ils sont souvent confrontés au même problème principal : le manque chronique d'espace. C'est pourquoi ils développent des visions d'immeubles de grande hauteur avec des forêts intégrées et des gratte-ciel en bois qui seront construits dans des grandes villes comme Milan, Tokyo ou Paris.

Les plans prévoient de lutter contre la mauvaise qualité de l'air dans les villes en installant une végétation luxuriante sur les bâtiments, à la fois horizontalement et verticalement, afin de favoriser le microclimat, de réduire le bruit de la ville et de fournir une ombre naturelle.

L'idée de jardiner sur les murs des bâtiments vient du professeur Stanley Hart White, qui l'a brevetée en 1938. Le célèbre artiste Friedensreich Hundertwasser a également utilisé des aménagements verts sur ses maisons, mais il est resté dans le plan horizontal. C'est le concepteur de jardins français Patrick Blanc qui a finalement rendu la méthode de Stanley Hart White célèbre dans le monde entier avec ses jardins verticaux.

Machine à mousse fabriquée à Hanovre

Günter Haese, directeur général de Wohnungsgenossenschaft Gartenheim, une association de logement basée à Hanovre, s'est posé la question suivante : comment intégrer les plantes dans les projets de construction de l'association de manière à ce qu'elles apportent une valeur ajoutée architecturale et écologique ? Il imagine une Hanovre dans laquelle des jardins verticaux verts améliorant l'aspect de la ville remplacent les façades grises et agissent simultanément comme des systèmes de climatisation biologiques. Après des recherches intensives et des échanges scientifiques avec des biologistes, l'ingénieur a commencé à développer un système d'irrigation vertical universel et modulaire pour les tapis de mousse. Gartenheim utilise des mousses vertes luxuriantes nécessitant peu d'entretien et préférant les environnements acides, ce qui les rend parfaites pour les espaces urbains. En outre, ces plantes à spores résistantes offrent une gamme surprenante d'effets écologiques impressionnants : elles fixent les poussières fines, absorbent les polluants acides de l'environnement, augmentent l'humidité de l'air et ont également un effet rafraîchissant grâce à l'évaporation de l'eau.

À maintes reprises, l'irrigation s'est avérée être un défi majeur dans l'entretien des jardins verticaux. La mousse n'a pas de racines pour puiser l'eau dont elle a besoin, mais elle conserve l'humidité dans sa structure extérieure en forme d'éponge. Par conséquent, sur le plan vertical, la mousse ne peut être irriguée que par l'avant.

La "machine à mousses" de Gartenheim est actuellement le seul système qui permet une irrigation frontale uniforme de grandes surfaces et offre ainsi aux mousses des conditions de vie optimales même sur le plan vertical artificiel. C'est pourquoi la British Bryological Society a classé l'innovation de Hanovre parmi les projets de mousses les plus intéressants au monde.

Un bras d'arrosage mobile ne se contente pas de se déplacer régulièrement de haut en bas sur la surface de la mousse, il s'agite aussi un peu pendant le mouvement de glissement pour s'assurer que chaque millimètre est alimenté en eau.

Système unique de verdissement vertical pour l'arrosage des tapis de mousse

Comment fonctionne le principe de l'idée brevetée du système de végétalisation verticale : un bras d'arrosage mobile ne se contente pas de se déplacer régulièrement de haut en bas sur la surface de la mousse, mais il s'agite aussi un peu pendant le mouvement de glissement pour s'assurer que chaque millimètre est alimenté en eau. L'eau excédentaire s'écoule dans un bac en acier entourant la mousse et est recyclée. Ainsi, l'arrosage est contrôlé de manière optimale sans arroser la zone environnante. L'eau de pluie est principalement utilisée pour arroser la mousse, bouclant ainsi efficacement le cycle environnemental.

Un tuyau à jet oscillant comportant des centaines de petits trous se déplace régulièrement sur la surface de la mousse. Cette conception ingénieuse fait appel à environ 180 composants individuels développés et fabriqués par Gartenheim, mais les détails techniques sont cachés à l'œil, car le système lui-même est dissimulé derrière la surface verte.

Deux des nouveaux systèmes de verdissement vertical avec machine à mousse sont déjà en action à Hanovre. D'autres sont prévus.

La sélection des composants optimaux a été un véritable défi : au final, les entraînements et les axes en céramique de maxon ont répondu aux exigences élevées et font désormais partie du système de verdissement vertical.

Le choix des composants appropriés pour le système d'irrigation a été un défi. Non seulement les tapis de mousse, mais aussi la machine à mousse et tous ses composants sont constamment exposés à l'humidité. La résistance à la corrosion est donc de la plus haute importance pour garantir une longue durée de vie au système. Le Dr Günter Haese a examiné de près de nombreux composants et les a soumis à une série de tests rigoureux. Après tout, son projet phare de systèmes de végétalisation verticale doit être fiable et apte à relever les défis de l'avenir. La résistance à l'usure, une longue durée de vie et une dureté élevée étaient également des critères importants pour sélectionner les bonnes pièces. Au final, les entraînements et les axes en céramique de maxon, le leader mondial des systèmes d'entraînement de haute précision, ont répondu aux exigences élevées et font désormais partie du système de verdissement vertical.

Le système d'irrigation peut être construit en différentes tailles. En outre, il est possible d'intégrer les murs de mousse et le système d'irrigation directement dans la façade d'un nouveau bâtiment, ou de les placer devant une maison résidentielle comme une sculpture.

 

En savoir plus ? 

Découvrez les entraînements et les axes en céramique de maxon

Téléchargeable gratuitement ici.