Mouvement fluide contre la gravité

Home
Lorsqu'un cabinet d'avocats international a voulu faire de son siège londonien une installation artistique, il s'est adressé au sculpteur Daniel Chadwick. Les moteurs maxon permettent à cette sculpture de défier la gravité.

Tags


Author

Editor maxon HQ

Paul Hastings LLP souhaitait une pièce d'exposition spectaculaire pour l'entrée de ses bureaux contemporains. "Nous voulions quelque chose de différent, d'unique pour nos bureaux phares".

Daniel Chadwick est connu pour son travail cinétique, créant des sculptures et des mobiles dynamiques en mouvement. Il travaille avec maxon depuis 1990. L'incorporation des produits maxon signifie qu'il n'y a pas de bruit et que le mouvement semble sans effort - une exigence essentielle pour ce type d'installation. La sculpture que Daniel a créée pour la société internationale, intitulée Gravity, est vaste, le bras le plus long mesurant plus de 6 mètres. Daniel explique : "Elle est posée dans l'espace comme si elle luttait contre la gravité. Les bras sont les éléments, et le mouvement défie les forces gravitationnelles grâce à son équilibre finement ajusté et à son mouvement doucement contrôlé."

Gravity utilise quatre moteurs maxon DCX à balais et des combinaisons de réducteurs GPX, dont le diamètre varie de 14 mm à 35 mm, couplés par des embrayages aux bras mobiles. Cette gamme de produits est disponible pour être configurée en ligne et sa fabrication ne prend que onze jours. Le mobile a été fabriqué dans son intégralité dans l'atelier de Daniel, dans le Gloucestershire. Il a ensuite été transporté en pièces, dont la taille était déterminée par celle des ascenseurs de service. Il a été assemblé, tel un puzzle logique géant, dans les chevrons du bâtiment Bishopsgate. Le mobile se déplace continuellement dans des directions aléatoires. Les moteurs sont contrôlés par des contrôleurs de moteur maxon et des programmateurs Arduino, ce qui leur permet d'accélérer en douceur, de ralentir, de faire une pause et d'inverser aléatoirement la direction. Les bras flottent à proximité, puis reviennent en rotation, comme une créature vivante dotée d'un esprit propre.

 

«Nos combinaisons DCX/GPX étaient parfaites pour cela»

Matt Dean, ingénieur commercial chez maxon, déclare : "Si vous regardez de près, le mouvement de la sculpture est parfaitement régulier ; c'était la clé des exigences de Daniel. Si le moteur n'était pas lisse, l'extrémité de la statue serait très saccadée et évidente à l'œil, car les bras sont si longs. Nos combinaisons DCX/GPX étaient parfaites pour cela".

Gravity vient de célébrer son premier anniversaire après une année de fonctionnement sans faille. Pour Paul Hastings LLP, "'Gravity 2019' a créé une expérience incroyable pour les visiteurs et le personnel".

 

Gravity 2019 from Daniel Chadwick on Vimeo.